Compte d’éditeur ou compte d’auteur ? Une différence cruciale

ÉDITER À  COMPTE  D’ÉDITEUR  OU  À  COMPTE  D’AUTEUR ?

 

La différence est cruciale pour toi et l’avenir de ton livre.

Comment ne pas tomber dans le piège de payer pour être édité ? En sachant faire la différence entre véritable éditeur et prestataire déguisé en éditeur.

J’en ai assez de voir des gens qui débutent dans l’écriture être en butte à des gens qui déguisent leurs véritables intentions… L’édition est une jungle pour l’écrivain débutant !

Je t’explique tout dans la vidéo ci-dessous afin que tu ne tombes pas dans le piège.

Et si tu as envie d’en savoir davantage sur la chaîne du livre, vraiment comprendre ce qu’implique l’édition de ton livre, lis également l’article que j’avais consacré à ce sujet. Qui travaille pour que ton livre soit enfin montré dans une librairie ? Comment fonctionne cette industrie ? Car, oui, n’en doute pas, si l’auteur est un artiste et un intellectuel, l‘éditeur, lui, est un homme d’affaire avant tout. Editer un livre, ce n’est pas si simple…

Mais tout d’abord, la vidéo :

 

Et toi, as-tu déjà eu affaire à ce genre de ʺmalentenduʺ ?

 

ӿӿӿ Pour aller à la rencontre de mes livres, c’est ici ӿӿӿ

illustrationTéléchargez votre Cadeau

Recherches utilisées pour trouver cet article :jungle demarrages, compte dauteur ou compte déditeur, différence entre édition à compte dauteur et édition à compte de léditeur, difference entre auteur et editeur, Difference Entre Hedite Et Hediteur

26 Commentaires

  1. Rachida

    Merci beaucoup Laure pour ta vidéo.
    Merci pour le temps que tu nous accordes pour nous aider dans cette jungle qui est le monde du livre.
    Ta vidéo est très instructive.
    J’y vois plus clair maintenant.
    Encore merci.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Avec plaisir Rachida, c’est un peu la jungle, oui…

      Répondre
    2. COL Marie-Reine

      Merci,mais alors à qui puis-je m’adresser sans payer?On me demande 750 E et une autre me demande 800E.QUE FAIRE?Donne-moi des bons noms de maisons d’edition qui ne demandent pas d’argent.MERCI.BISES.

      Répondre
      1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

        Marie-Reine,
        La majorité des maisons d’édition sont des maisons à compte d’éditeur quand même… Sur chaque site de maison d’édition le statut est en général clair. Les maisons d’édition à compte d’auteur sont en général signalées comme telles, donc à fuir. C’est à toi de te renseigner et ce n’est pas difficile puisque tu toutes les maisons d’édition ont leur site internet. Par ailleurs il est très difficile de trouver une maison à compte d’auteur qui accepte d’éditer un manuscrit. Mais tu peux te tourner vers toutes les plates-formes en ligne qui te permettent de faire le travail d’édition toi-même pour zéro euros si tu les souhaites. C’est le cas sur KDP Amazon par exemple. Mais tu fais tout toi-même. Tu as Edilivre, Lulu.com, et plein d’autres. Ces plates-formes te proposent aussi des services payants mais c’est toi qui choisis.

        Répondre
  2. Jean-Claude

    Bonjour Laure,

    Bien expliquée ta vidéo, des conseils précieux.
    J’en suis très loin de faire éditer un livre, oh lala pas demain la veille.
    Bien à toi.
    Jean-Claude.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Bonjour Jean-Claude,
      On ne sait jamais, l’avenir nous le dira…
      Peut-être que tu vas l’écrire ce livre…
      Bien à toi,
      Laure

      Répondre
  3. Christine

    C’est très bien de ta part Laure de poster ce genre d’articles, car lorsqu’on écrit, c’est une invasion de vautours de tout acabit.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      C’est clair, Christine ! Une invasion de vautours ! Garder la tête froide et sur les épaules.

      Répondre
      1. Christine

        J’ai connu ça Laure. J’espère avoir fait les bons choix.

        Répondre
        1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

          Tu as fait au mieux. Après, tu verras. On apprend en faisant, et on améliore davantage à chaque fois. Ce n’est pas simple d’éditer…

          Répondre
          1. Christine

            C’est ce que je me dis Laure. Je ne me suis pas précipitée, j’ai essayé de faire du mieux que j’ai pu, et ce, à chaque étape.

  4. Jean-Claude

    Bonjour à tous, à toutes,
    Une info à vous transmettre !
    La Normandie inspirera-t-elle les auteurs ?
    L’association Arts et Lettres en pays d’Auge de Lisieux (14) est à la recherche de belles plumes.
    Le thème ?  » Écrire une ouvelle dont l’histoire se déroule en Normandie  »
    De quoi pousser les rédacteurs à la créativité.
    Les textes proposés ne devront dépasser 3 pages et seront présentés à un jury de façon anonyme.
    Après la clôture du concours, le 15 septembre, trois prix seront attribués aux meilleurs récits, à Lisieux avant la fin de l’année.

    Certains pourront même être publiés dans le bulletin de l’association organisatrice.
    Amicalement à vous.
    J.Claude

    Répondre
  5. Paul ZEITOUN

    Ce commentaire est très bien fait : les idées, le texte et la vidéo. Je l’aurais cité dans mon ouvrage « Guide de l’apprenti romancier » (paru en 2014, si je l’avais connu. Le style est clair et il complète bien la lecture.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Voici qui me fait plaisir, Paul ! Grand merci.

      Répondre
  6. Daniel

    Bonsoir Laure , je viens de regarder la vidéo et je la trouve très bien car cela nous informe de la réalité. J’ai déjà sorti 3 livres de conte pour enfant .Mais j’ai regroupé toutes mes 15 histoires sur un même livre (elles se suivent) et une partition avec les paroles dont je suis l’auteur.Donc après la vidéo , j’ai envoyé un message à un prestataire de service qui m’a répondu de lui envoyer mon dossier et me communiquera le devis ,mais il s’occupe de tout.Après me donnera la marche à suivre pour dépôt BNF.
    Merci des conseils
    Cordialement
    Daniel

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Bonjour Daniel,
      Très heureuse que tu trouves cette vidéo utile. Trop de gens se fourvoient donc j’avais envie d’un peu de clarification.
      Bravo pour ton travail d’écriture de contes ; je te souhaite plein de succès pour ta nouvelle démarche. Et que le devis soit léger !
      Cordialement,
      Laure

      Répondre
  7. ROBERT METAY

    bonjour , ayant signé un contrat a compte d’editeur , je voudrais savoir quel moyen nous avons pour controler les ventes de notre livre …CORDIALEMENT

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Bonjour Robert,
      Aucun moyen malheureusement. Les comptes des éditeurs sont en général opaques. Il n’y a plus qu’à prier pour que le vôtre soit honnête. Je n’exagère rien. La seule obligation d’un éditeur, c’est de vous fournir les chiffres une fois par an. C’est dire… Mais essayez de lui demander de le faire deux fois par an, ce sera déjà ça s’il accepte.

      Répondre
  8. ALEIX Maryse

    Merci de votre vidéo, malheureusement j’ai été piégé par un éditeur pour mon premier roman je détiens un contrat à compte d’éditeur pour signer ce contrat j’ai payé la somme de 750 euros ! mon livre a bien été publié dans les délais mais il est en vente uniquement en commande ! disponible Fnac, Amazon,Cultura etc… sur commande il ne sera jamais dans les rayons, aucune promotion, je dois me débrouiller avec des libraires pour leur déposer en dépôt vente, par contre il est stipulé dans mon contrat que l’éditeur devra me verse 15% du prix de vente public HT.
    J’ai acheté des exemplaires pour vendre à des connaissances, j’obtiens que 30% de réduction,
    Dans les librairies c’est 70% pour moi et 30% pour le libraire je ne conteste pas m
    mais je ne gagne pas 1 euros !
    J’ai obtenu d’excellents retours sur mon roman, mais chez l’éditeur c’est un roman Fantôme ! que puis-je faire ? dénoncer mon contrat ?… merci de me répondre
    Je vous certifie :
    CONTRAT de PUBLICATION d’une oeuvre littéraire A COMPTE D’EDITEUR et en annexe* 750 euros, merci de me répondre car je suis déçue, j’ai confiance dans mon roman.
    Je vous donne toutes mes informations.
    Maryse chaintreau Aleix Cruels Destins sorti fin juillet 2020, si vous tapez sur internet vous verrez apparaître mon roman et ma biographie ainsi que la première page du roman.

    Répondre
    1. ALEIX Maryse

      Je pense que vous pouvez lire mon commentaire, je relate rapidement la situation, j’ai signé un contrat à compté éditeur mais j’ai payé 750 euros pour être éditée !
      de plus mon roman sorti fin juillet se vend que sur commande, merci de me répondre car je suis déçue de cet éditeur et surtout savoir que mon livre ne sera jamais dans les librairies, ni dans les bacs de la Fnac, personne pour me faire de la publicité à moi de me débrouiller pour consulter des libraires qui acceptent le dépôt vente mais je ne gagne aucune euros !
      Alors si vous pouviez me renseigner comment me sortir de cette situation … je suis Conciliatrice au Tribunal de Marseille, un avocat avec lequel je travaille régulièrement a étudié mon contrat mais il ne sait pas la différence entre compte éditeur et compte auteur.

      Répondre
    2. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Maryse,
      Je l’ai expliqué la différence entre compte d’éditeur et compte d’auteur. Donc vous pouvez le répéter à votre avocat. Mais s’il est avocat, franchement c’est à lui de se renseigner. S’il ne veut pas le faire, il ne prend pas votre affaire, c’est tout. Qu’est-ce que cet avocat qui prend une affaire qu’il ne sait pas défendre ? J’hallucine.
      Il existe par ailleurs des avocats spécialisés dans les droits des artistes et des auteurs.
      Maintenant, je ne vois pas comment vous pouvez contester quoi que ce soit. Car vous avez signé pour un contrat qui a l’air de stipuler ce qui se passe actuellement. Ca ne semble pas une surprise puisque vous avez signé le contrat. Tout cela y est stipulé, j’imagine.
      Par contre, là où je suis surprise c’est qu’un éditeur qui demande 750€ se dise à compte d’éditeur. Non, c’est un compte d’auteur puisque vous avez payé. C’est peut-être par cet angle que vous pouvez l’attaquer.
      Mais je ne suis pas avocate. Il y a des lois, des règlements, des textes, et il vous faut un avocat compétent. Un avocat spécialisé ou au minimum qui a déjà traité ce genre d’affaire et a une bonne connaissance des droits des auteurs.

      Répondre
      1. Maryse Aleix

        Merci de votre rapide réponse, je n’ai pas l’attention d’attaquer dans l’immédiat, au Tribunal nous avons des piles de dossiers à traiter ! cependant je viens d’écrire à cet éditeur, lui demandant des explications claires : pourquoi j’ai payé 750 euros alors que sur mon contrat il y a bien PUBLICATION D’UNE OEUVRE LITTERIRE A COMPTE D’EDITEUR, pour le reste l’avocat n’a rien trouvé d’anormal, sauf que je conteste pourquoi mon roman n’apparaît qu’en virtuel uniquement sur commande sans aucune publicité et je dois me débattre pour présenter mon roman aux libraires ?…j’ai téléphoné à certains qui ne veulent pas travailler avec cette maison d’édition. Demain j’aurai une réponse d’une de ces collaboratrices qui certainement répondra pas vraiment à mes demandes comme d’habitude. J’ai sorti des textes sur le contrat d’édition en cas je lui scannerai, ce qui m’attriste c’est que mon roman plaît, des amis et des connaissances
        me l’ont acheté et j’ai eu de très bons retours.
        Remerciements

        Répondre
        1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

          J’espère que vous aurez gain de cause. On ne paye pas quand on a un contrat à compte d’éditeur, donc… espérons que le tribunal ira dans votre sens.

          Répondre
  9. Marie Lissa

    Bonjour Madame Laure Gerbaud
    je suis tombée par hasard sur votre vidéo ainsi que les commentaires. Je vous en remercie tous car je ne connaisais absolument rien en ce à trait à ces choses bien que je suis une amoureuse de l’écriture.

    Ce que je voudrais savoir est ce que c’est aussi valable dans le cas d’un Magazine? je viens de contacter une Maison d’Edition pour l’impression de mon Magazine, Elle m’envoie deux document en Pdf centenant toutes les procédures. Un à compte d’auteur et l’autre à compte éditeur. Je voudrais bien avoir votre avis dans le cas d’un Magazine.

    Je vous remercie déjà

    Bonne continuité

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Marie Lissa,
      Un contrat d’édition est un contrat d’édition. Donc oui, le compte d’éditeur est toujours mieux que le compte d’auteur, dans la majorité des cas.
      Lisez bien votre contrat, et négociez, si besoin et si possible, les points avec lesquels vous n’êtes pas en accord.
      Vous seule pouvez le faire.

      Répondre
      1. Marie Lissa

        Merci beaucoup Madame Laure de votre prompte réponse

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *