Manque de motivation ? 143 raisons d’écrire un roman, un livre !

Pourquoi écrire un roman, un livre ? La motivation et ses raisons.

 

Voici de quoi pallier à un manque de motivation :  je te donne 143 raisons d’écrire un roman, un livre, et d’être motivé jusqu’au bout ! Nos raisons sont pour la plupart inconscientes tant qu’on ne fait pas l’effort de savoir pourquoi on écrit. Tu pourrais être surpris à la lecture de ces 143 raisons d’écrire un livre, un roman : certaines raisons sont élégantes mais d’autres sont… Je te laisse les découvrir.

 

Crédit photo : Pietro Zanarini

 

1. Pour le plaisir d’écrire

2. Pour tenir enfin ton livre entre tes mains

3. Pour devenir auteur, écrivain, romancier, etc.

4. Pour la gloire

5. Pour te sentir différent du commun des mortels

6. Pour te sentir créatif

7. Pour respecter ta vocation

8. Pour respecter ton don

9. Pour te sentir progresser dans ton existence

10. Pour relever le défi

11. Pour exprimer ce qui te hante

12. Pour convaincre d’un message, d’une vision, d’une idée

13. Pour laisser un héritage émotionnel, culturel à tes enfants ou à toute autre personne que tu aimes, ou même au monde

14. Pour épater la galerie !

15. Pour prouver que tu en es capable à quelqu’un qui t’a pris ou te prend pour un imbécile

16. Pour te prouver que tu en es capable

17. Pour te venger (oui, oui, certains balancent toutes leurs sales histoires dans leurs livres… C’est même courant dans le milieu parisien…)

18. Pour provoquer, choquer

19. Pour aider

20. Pour soutenir

21. Pour fustiger

22. Pour prévenir

23.  Pour aimer

24. Pour faire avancer le monde

25. Pour témoigner

26. Pour dénoncer

27. Pour faire rêver

28. Pour divertir

29. Pour faire rire

30. Pour émouvoir

31. Pour éveiller les consciences

32. Pour sensibiliser

33. Pour expliquer

34. Pour faire part de tes sentiments

35. Pour faire part de tes émotions

 

Laure Gerbaud
www.osez-ecrire-votre-roman.com

 

36. Pour faire part de tes souvenirs

37. Pour partager tes idées

38. Pour faire part de tes rêves

39. Pour faire part de tes espoirs

40. Pour rendre hommage (à la vie, à quelqu’un, quelque chose…)

41. Pour retrouver tes souvenirs (les livres autobiographiques y sont particulièrement propices)

42. Pour trouver ton chemin car tu es perdu

43. Pour exorciser tes démons, ton passé, etc.

44. Pour mieux te connaître

45. Pour prendre du recul sur ta vie

46. Pour l’amour de la littérature, de l’art

47. Pour fréquenter les écrivains que tu admires

48. Pour aimer la vie à travers des mots

49. Pour vivre deux fois

50. Pour partager tes expériences

51. Pour jouer avec les mots

52. Pour jouer avec la musique des mots (surtout avec la création de chansons, de poésie, de slam)

53. Pour exercer ta créativité

54. Pour remercier la vie

55. Pour te sentir quelqu’un d’autre

56. Pour te sentir important

57. Pour te faire aimer

58. Pour te faire admirer

59. Pour rencontrer tes lecteurs

60. Pour te sublimer

61. Pour propager ton amour de la littérature

62. Pour écrire les histoires qui te traversent

63. Pour te sentir créatif

64. Pour te sentir vivant

65. Pour élargir ta vie

66. Pour t’élever

67. Pour progresser en tant qu’écrivain

68. Pour répondre à ton désir d’écriture

69. Pour donner de la signification à ton passage sur terre

70. Pour ne pas regretter de ne pas l’avoir fait à ta dernière heure

 

Victor Hugo
www.osez-ecrire-votre-roman.com

 

71. Pour donner un sens à ta vie

72. Pour te sentir bien car tu te sens mal quand tu n’écris pas

73. Parce qu’il n’y a que ça que tu sais vraiment bien faire

74. Parce que tu sais que tu es plus doué pour ça que quoi que ce soit d’autre

75. Parce que tu aimes être dans la peau d’un écrivain

76. Parce que tu te fais une haute idée de l’écrivain

77. Parce que tu es sans cesse traversé par des mots, des idées, des personnages, des histoires

78. Parce que tu es obsédé par l’écriture

79. Parce que tu aimes écrire plus que tout

80. Parce que tu adores la musique des mots

81. Parce que rien ne te donne autant d’énergie qu’une page bien écrite !

82. Parce que tu tombes malade ou tu déprimes quand tu ne t’exprimes pas à l’écrit

83. Parce que tu es timide et que l’expression écrite te permet de t’exprimer

84. Parce que tu as tendance à vivre dans tes rêves

85. Parce que c’est une manière de fuir le quotidien

86. Parce que c’est une manière d’être encore davantage au contact de la vie

87. Parce que c’est une façon de vivre une aventure sans quitter ton chez toi

88. Parce qu’écrire un livre est une aventure en soi

89. Parce que c’est dans ta nature, c’est inné, et tu respectes ta nature

90. Parce que c’est une manière d’enrichir ton quotidien

91. Parce que tu trouves ta vie terne quand tu n’écris pas

92. Parce que tu t’ennuies sans écrire ni raconter des histoires

93. Parce que tu es envahi par des personnages et que la seule manière de ne pas devenir fou est de vivre avec, et de leur donner vie

94. Pour ne pas quitter la terre sans avoir donné le meilleur de toi

95. Pour célébrer ta créativité

96. Pour avoir l’acceptation sociale des écrivains, des éditeurs, d’un certain milieu

97. Pour te sentir vibrant, enthousiaste, vivant

98. Pour te sublimer

99. Pour mieux te connaître

100. Pour être connu

 

Dominique Rolin
www.osez-ecrire-votre-roman.com

 

101. Pour passer à la télévision

102. Pour passer à la radio

103. Pour être interviewé

104. Pour avoir des articles de journaux

105. Pour te valoriser intellectuellement

106. Pour te valoriser artistiquement

107. Pour te valoriser socialement

108. Pour paraître original, hors normes

109. Pour l’amour de la solitude

110. Pour l’amour du silence

111. Pour l’amour de l’atmosphère autour de l‘écriture

112. Parce que tu ne sais pas quoi faire d’autre

113. Pour emmerder ton entourage !

114. Pour exprimer ta sensibilité

115. Pour partager ta vision du monde

116. Parce que tu es persuadé que tu sais écrire mieux que quiconque

117. Parce que tu es persuadé que tu as des choses extraordinaires, uniques à offrir

118. Parce que tu es persuadé que tu as un style, un ton unique, jamais écrit, lu

119. Parce que tu es persuadé que ta vision est unique

120. Parce que tu veux que tes enfants, ta femme, ton mari, tes parents soient fiers de toi

121. Parce que tu te sens investi de la mission d’écrire

122. Parce que tu prends un plaisir incroyable à écrire

123. Parce que tu jubiles quand tu écris

124. Parce que tu oublies tous tes soucis quand tu écris

125. Parce que tu manques d’amour et tu penses en recevoir en publiant

126. Parce que tu manques de reconnaissance et tu penses en recevoir en publiant

127. Parce que tu te sens comblé en écrivant

128. Pour le fun

129. Pour la frime

130. Parce que tu es très sérieux et que ça te paraît une activité sérieuse

131. Parce que tu as des prétentions intellectuelles

132. Parce que tu as des prétentions artistiques

133. Parce que ton entourage te le demande

134. Pour répondre à une injonction intérieure

135. Pour fuir ta vie

136. Pour fuir ton entourage (j’écris, j’ai besoin d’être seul, ne me dérangez pas !)

137. Pour rencontrer des gens merveilleux que tu n’aurais jamais rencontrés autrement

138. Pour te donner du prestige

139. Pour gagner de l’argent et devenir millionnaire en tant qu’écrivain (bon courage…)

140. Pour te positionner comme un expert dans ton activité (les guides pratiques, et les livres spécialisés dans un domaine précis sont utiles en ce sens), gagner de l’autorité et avoir davantage de clients

141. Pour te sentir heureux, épanoui

142. Pour écrire ce que tu ne peux dire oralement (en le camouflant sous ton intrigue, tes personnages, etc.)

143. Pour dire exactement ce que tu veux dire, au mot, à la virgule près (personne ne va t’interrompre, enfin !)

 

Joël Dicker
www.osez-ecrire-votre-roman.com

 

Tu le vois, il existe des raisons nobles et des raisons qui peuvent paraître ridicules, prétentieuses, mesquines et même inavouables ! Peu importe. Ne jugeons pas trop rapidement. Chacun possède un chemin de vie différent, un vécu unique. Au fond, que chacun trouve son compte dans l’écriture et surtout réussisse à écrire son roman rêvé, son livre rêvé.

Je me suis bien amusée à faire cette liste. Tu as sans doute encore d’autres points à relever que j’ai oublié. N’hésite pas à en faire part à notre communauté dans les commentaires.

Si tu manques parfois de motivation pour mener à bout ton livre, je te conseille de relire cette liste de temps à autre. Tu peux même faire mieux : tu relèves les 10 ou 20 raisons d’écrire qui t’animent davantage, et tu les écris sur une feuille que tu gardes sous les yeux. Il faut que tu lises cette feuille au moins une fois par jour. Place-là dans un endroit stratégique : à côté de ton miroir dans la salle de bains, sur ton frigo, ta porte d’entrée, bref un lieu où tu es certain de la voir. Et toutes les semaines, déplace-là parce que tu vas t’habituer et ne plus la voir. Essaie, ça ne te coûte rien, et tu me diras si tu as plus d’enthousiasme à écrire, si tu n’as pas trouvé ou retrouvé davantage de motivation !

De plus cela te permet d’éclaircir tes sentiments. Au fond, sais-tu vraiment pourquoi tu veux écrire ? Tu pourrais avoir des surprises en te plongeant dans cette liste…

Je t’invite à lire un de mes plus vieux articles : pourquoi tu dois continuer à écrire ton roman !

Sur le syndrome de la page blanche, le manque d’inspiration, tu peux lire celui-ci : débarrassez-vous de la panne d’inspiration !

Je te souhaite la plus haute inspiration possible, et beaucoup de succès dans l’écriture de ton livre, roman, nouvelles, ou autres.

illustrationTéléchargez votre Cadeau

Recherches utilisées pour trouver cet article :plaisir87 mail, plaisir87 romans

8 Commentaires

  1. Christine

    Merci Laure pour cet article. Répondre à une injonction intérieure… demande à tenir la distance. Là est la difficulté. Ne pas s’essouffler. Cet article tombe à point nommé.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Bonjour Christine,
      La motivation, c’est tous les jours qu’il faut la travailler. Pas en la forçant, non, ça ne marche que sur du court terme mais en se rappelant tous les jours pourquoi nous écrivons. Notre pourquoi est une motivation à long terme, et très profonde. Pourquoi est-ce que j’écris ? C’est la vraie question à se poser.

      Répondre
  2. meziane said

    parmi les 143 raisons tu as bien raison de classer en premier le plaisir d’écrire; il manque peut-être une cent quarante quatrième raison: le plaisir de partager.
    « A titre d’exemple, un texte que je viens juste d’écrire, à la suite de la remarque d’un ami en ce qui me concerne: tu es entier me dit-il! en guise de réponse,ce qui suit( amicalement s’entend) »:

    ETRE ENTIER

     »Etre entier c’est devenir un être mathématique. Un nombre qui ne s’embarrasse pas de décimales, de précisions mesquines, de l’avarice, de la division… Positif ou négatif; il lui arrive même d’être les deux à la fois : à l’intersection de la béance, il est cette roue inventée par l’Homme pour conquérir l’infini, ce beau zéro qui transporte les nombres vers l’absolu. Même à ce carrefour du néant, l’entier refuse d’être décimé, je veux dire anéanti, exterminé. Plus que jamais prêt à rouler de plus belle, en arrière, en avant, en profondeur jusqu’aux origines les plus mystérieuses de l’un, puis du deux, puis du trois, et ainsi de suite du code génétique de l’Univers. Etre entier c’est le lait de vache, le lait de chèvre, le lait de la brebis, le lait de la chamelle, le lait non écrémé qui, dans la casserole, ne cesse d’écumer, de dépasser la mesure, de vous brûler les lèvres au moment de le boire, mais qui fait tellement de bien une fois bu. Etre entier c’est refuser d’intégrer la cohorte des choses partielles, fragmentaires, des opinions partiales, tendancieuses et injustes… Etre entier c’est être intègre ! Fouillez son origine et vous le découvrirez dans toute son intégralité. »

    Imaginons que chaque intervenant sur ce blog improvise un texte de 200 mots sur une des raisons d’écrire qui paraît lui convenir, on pourrait écrire un ouvrage collectif fort instructif! Mille et une raisons d’écrire » pourrait être le titre.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Merci, Saïd, d’avoir joué le jeu. Oui, si tout les lecteurs du blog s’y mettaient, ce serait incroyable !
      Ton texte est bon, il a du caractère. Rien de fade.
      Et même si je suis plus partiale que toi, j’ai horreur des compromis, et là je te rejoins totalement.
      J’aime beaucoup l’image du lait prêt à déborder.

      Répondre
      1. Said meziane

        Merci à toi aussi, ton blog nous permet de garder espoir en la plume plutôt qu’en l’épée -je préfère plutôt en le glaive, je n’aime pas trop la proximité phonétique de l’épée avec la Paix…
        Bonne journée à tous à vos plumes, volez!

        Répondre
  3. Marie-Françoise

    Laure ,

    A défaut de maîtriser l’inéluctable, le narguer me semble être une motivation.
    a bientôt,si tu me permets d’être laconique.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Le narguer ? Oui, Marie-Françoise, pourquoi pas… On ne va pas se laisser marcher sur les pieds par l’inéluctable ! Et puis l’ironie nous va bien…

      Répondre
  4. Slimani Fatma-Zohra

    J’écris

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *