Compte d’éditeur ou compte d’auteur ? Une différence cruciale

ÉDITER À  COMPTE  D’ÉDITEUR  OU  À  COMPTE  D’AUTEUR ?

 

La différence est cruciale pour toi et l’avenir de ton livre.

Comment ne pas tomber dans le piège de payer pour être édité ? En sachant faire la différence entre véritable éditeur et prestataire déguisé en éditeur.

J’en ai assez de voir des gens qui débutent dans l’écriture être en butte à des gens qui déguisent leurs véritables intentions… L’édition est une jungle pour l’écrivain débutant !

Je t’explique tout dans la vidéo ci-dessous afin que tu ne tombes pas dans le piège.

Et si tu as envie d’en savoir davantage sur la chaîne du livre, vraiment comprendre ce qu’implique l’édition de ton livre, lis également l’article que j’avais consacré à ce sujet. Qui travaille pour que ton livre soit enfin montré dans une librairie ? Comment fonctionne cette industrie ? Car, oui, n’en doute pas, si l’auteur est un artiste et un intellectuel, l‘éditeur, lui, est un homme d’affaire avant tout. Editer un livre, ce n’est pas si simple…

Mais tout d’abord, la vidéo :

 

Et toi, as-tu déjà eu affaire à ce genre de ʺmalentenduʺ ?

 

illustrationTéléchargez votre Cadeau

Recherches utilisées pour trouver cet article :jungle demarrages

12 Commentaires

  1. Rachida

    Merci beaucoup Laure pour ta vidéo.
    Merci pour le temps que tu nous accordes pour nous aider dans cette jungle qui est le monde du livre.
    Ta vidéo est très instructive.
    J’y vois plus clair maintenant.
    Encore merci.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Avec plaisir Rachida, c’est un peu la jungle, oui…

      Répondre
  2. Jean-Claude

    Bonjour Laure,

    Bien expliquée ta vidéo, des conseils précieux.
    J’en suis très loin de faire éditer un livre, oh lala pas demain la veille.
    Bien à toi.
    Jean-Claude.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Bonjour Jean-Claude,
      On ne sait jamais, l’avenir nous le dira…
      Peut-être que tu vas l’écrire ce livre…
      Bien à toi,
      Laure

      Répondre
  3. Christine

    C’est très bien de ta part Laure de poster ce genre d’articles, car lorsqu’on écrit, c’est une invasion de vautours de tout acabit.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      C’est clair, Christine ! Une invasion de vautours ! Garder la tête froide et sur les épaules.

      Répondre
      1. Christine

        J’ai connu ça Laure. J’espère avoir fait les bons choix.

        Répondre
        1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

          Tu as fait au mieux. Après, tu verras. On apprend en faisant, et on améliore davantage à chaque fois. Ce n’est pas simple d’éditer…

          Répondre
          1. Christine

            C’est ce que je me dis Laure. Je ne me suis pas précipitée, j’ai essayé de faire du mieux que j’ai pu, et ce, à chaque étape.

  4. Jean-Claude

    Bonjour à tous, à toutes,
    Une info à vous transmettre !
    La Normandie inspirera-t-elle les auteurs ?
    L’association Arts et Lettres en pays d’Auge de Lisieux (14) est à la recherche de belles plumes.
    Le thème ?  » Écrire une ouvelle dont l’histoire se déroule en Normandie  »
    De quoi pousser les rédacteurs à la créativité.
    Les textes proposés ne devront dépasser 3 pages et seront présentés à un jury de façon anonyme.
    Après la clôture du concours, le 15 septembre, trois prix seront attribués aux meilleurs récits, à Lisieux avant la fin de l’année.

    Certains pourront même être publiés dans le bulletin de l’association organisatrice.
    Amicalement à vous.
    J.Claude

    Répondre
  5. Paul ZEITOUN

    Ce commentaire est très bien fait : les idées, le texte et la vidéo. Je l’aurais cité dans mon ouvrage « Guide de l’apprenti romancier » (paru en 2014, si je l’avais connu. Le style est clair et il complète bien la lecture.

    Répondre
    1. Laure Gerbaud (Auteur de l'article)

      Voici qui me fait plaisir, Paul ! Grand merci.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *